GlassFish à la manoeuvre chez PSA Peugeot Citroen




Le choix de GlassFish par PSA Peugeot Citroën n’est pas nouveau mais je suis tout de même très content de voir aujourd’hui la société communiquer sur son utilisation du produit en production. Les échanges avec Sun sont nombreux depuis près d’un an et concernent pour l’instant GlassFish v2.x.

Session de rattrapage GlassFish et Java

Pour ceux qui n’ont pas pu assister au RoadShow Java et GlassFish, voici la session de rappel sous la forme d’un séminaire en ligne ce jeudi :

Webinar Roadshow Européen Java
jeudi 18 février 2010, de 10h00 à 13h00

Accès à l’événement:
https://sunmeetings.webex.com/sunmeetings/onstage/g.php?d=711578867&t=a (mot de passe: “JavaRoadshow”)

Au programme, quatre sessions de 45 minutes :
“Java Keynote” par Dalibor Topic
“Java EE 6 & GlassFish”
“JavaSE Embedded”
“Tuning GC”

Enregistrement du séminaire en ligne GlassFish v3 (novembre 2009)



En attendant que les présentations de la conférence virtuelle Java EE 6 et GlassFish v3 soient disponibles (encore quelques jours), voici l’adresse pour voir ou revoir la présentation GlassFish v3 qui date de début novembre.

J’ai parcouru rapidement la présentation (en francais) et hormis la plance intitulée “D’ici Noël” (Devoxx et lancement de JavaEE 6 et GlassFish v3 ont tous été des succès), tout reste d’actualité.

GlassFish v3 est disponible! Une nouvelle ère commence.



GlassFish v3 est désormais disponible en version finale et du coup Java EE 6 est lui aussi désormais final (depuis les votes récents, il manquait l’implémentation de référence et le TCK, c’est maintenant chose faite!).

Bien entendu il y a le support complet de Java EE 6 (ejb 3.1, jax-rs 1.1, jsf 2.0, cdi 1.0, etc…) et son profil web (40MB tout mouillé) qui apporte une flexibilité à tous les serveurs d’applications qui en ont besoin, mais il y a beaucoup de choses dans GlassFish v3 qui vont bien au delà de la spécification et du rôle d’implémentation de référence. Il y a les fonctionnalités pour le développeur (temps de démarrage hyper-rapide) et préservation de session sur redéploiement (lui aussi très rapide), son coeur HK2/Grizzly et ses fonctionnalités, la modularité et le support de OSGi (Apache Felix par défaut), le système de packaging IPS (à la apt-get) et son update center, le monitoring basé sur Btrace, ou encore son support dès maintenant dans les trois outils de développement qui comptent: NetBeans, Eclipse et IntelliJ.

Cette sortie du produit c’est selon moi le début d’une nouvelle ère à plusieurs égards. Bien entendu il y a cette nouvelle architecture modulaire qui donne à GlassFish un pérennité technologique que d’autres produits concurrents nous envie, mais c’est aussi un aboutissement d’une histoire mouvementé des serveurs d’applications chez Sun. Je suis rentré il y a 10 ans chez Sun avec pour objectif de “vendre” du NetDynamics (on ne parlait pas de J2EEà l’époque), un produit leader sur son marché et racheté par Sun. Quelques mois plus tard AOL rachète Netscape et Sun hérite du serveur d’application du même nom (lui aussi avec beaucoup de parts de marché) et qui sera finalement choisit au détriment de NetD. S’en suivent les années iPlanet, mauvais souvenirs d’un mauvais produit et beaucoup de projets avec BEA WebLogic…

Avec Sun Application Server 7, c’est un vrai reboot technologique qui sera complété par l’approche Open Source de GlassFish en 2005. La route fût longue (détails ici), beaucoup avaient enterré Sun (difficile de leur en vouloir) sur ses chance de survivre dans ce marché. Le renaissance se sera faite au prix d’un effort important en trois étapes: GlassFish v1 en 2006 (conformité à Java EE 5 et Open Source), GlassFish v2 (qualité des produits commerciaux au prix de l’open source), GlassFish v3 (innovation et business model en place). Le parallèle entre GlassFish et J2EE/JavaEE est d’ailleurs frappant. Les critiques étaient sévères (et méritées) dans les années 2000-2006 avant que Java EE 5 et GlassFish ne viennent changer radicalement les avis. Bien entendu la question de l’avenir sous un bannière potentielle Oracle se pose maintenant. Si vous ne l’avez pas déjà fait, je vous invite à lire le passage qui concerne GlassFish dans cette FAQ d’Oracle. Coté Java EE non plus je pense qu’il n’y a aucun souci à se faire.


Vous devriez voir dans les prochaines 24 heures tout le florilèges des annonces de presse, des articles, de posts sur twitter, des blogs (entre autre par Sun que vous pouvez suivre avec les balises glassfishv3 et javaee6), et autres commentaires. Pour vous faire votre propre idée, téléchargez donc GlassFish v3 maintenant! Enfin, je vous invite à ne pas oubliez la conférence virtuelle Java EE 6 / GlassFish v3.

JUG Toulouse ce mardi 15 décembre (et conférence virtuelle GlassFish v3)


Ce mardi 15 décembre j’interviens au JUG Toulouse (un des plus beaux site web de JUG!) sur GlassFish v3. Voici l’annonce. Je compte passer que peu de temps du Java EE 6, non pas par manque d’intérêt ou overdose mais plus parce que Antonio est bien plus doué que moi pour traiter ce sujet en si peu de temps. Il sera donc plus question de GlassFish v3 qui sera sorti d’ici là (je croise les doigts!).

Pour tous ceux qui ne seront pas à Toulouse ce soir là, l’équipe GlassFish organise une conférence virtuelle à l’occasion de la sortie de GlassFish v3 et de Java EE 6. Spec leads, project leads, et autres ingénieurs seront tous là dans votre fureteur/navigateur. Pour s’inscrire. Les présentations seront ensuite disponibles en rediffusion.

Enfin, 2010 s’annonce pleine de visites de JUG et je dois dire que j’aime assez ces formats.

Java EE 6 approuvé !


Ca y est, les votes sur Java EE 6 et les 5 autres spécifications encore non-validées (CDI, Servlet 3.0, JPA 2.0, Connectors 1.6, et EJB 3.1) sont terminés.

Le résultat est sans appel : c’est OUI (12 OUI, 2 abstentions, 1 NON – détails des votes: Java EE 6 | Servlet 3.0, EJB 3.1, JPA 2.0, CDI, Connectors 1.6).

Je vous invite à lire les billets de Roberto (Sun, spec lead Java EE 6) et de Gavin King (JBoss, spec lead de CDI). MAJ: les commentaires sur le blog de Gavin sont particulièrement intéressants sur la partie @Inject.

Pour que la spécification soit déclarée finale, il faut désormais attendre la disponibilité de GlassFish v3 (l’implémentation de référence) et du TCK. Encore quelques jours de patiente …

Atmosphere jeudi, Devoxx lundi


Pas le temps de respirer, demain Jeudi Jean-François Arcand sera là au ParisJUG pour vous donner un cours de bon français et pour vous parler d’Atmosphere, le framework multi-serveur pour faire du Comet (AjaxPush). Il y sera également question de comparaison avec Servlet 3.0 (ne pas oublier de s’inscrire, il doit rester des places).


Lundi, direction Anvers pour la conférence Devoxx. J’y présente avec notre Antonio Goncalves national (enfin c’est surtout lui qui fait le gros du boulot!) une session de trois heures sur Java EE 6 (dont les JSR sont approuvées les unes après les autres ces jours-ci). Entre consolidation des slides, mise au point des démos, et ajouts de dernière minute, on n’est pas tout à fait près…

Avec servlet 3, managed beans, bean validation, etc… cette session ira clairement au delà du contenu du bouquin d’Antonio (pourtant déjà très riche). Reste la question du JSR 299 qui mérite une session à lui tout seul (difficile de ne faire qu’une intro, la technologie a un ticket d’entrée non négligeable). En tout cas je trouve la progression dans la douzaine de démos plutôt sympa (une idée d’Antonio).

Pour ce qui est du contenu GlassFish (keynote, sessions, etc…): les détails sont ici.