Modèles open source, Spring, JavaEE, …

A l’heure ou les changements dans le modèle de support SpringSource créent la polémique, je retombe sur cette présentation mise en ligne par FaberNovel il y a exactement un an sur les modèles économiques des projets du Libre. Avec un an de recul, voici qq réflexions :

• Open Source et profits ne sont pas antinomiques (Libre et Gratuit ne sont pas synonymes).

• Il y a plusieurs moyens de tirer un profit commercial d’un projet open source.

• Celui qui dit avoir trouvé le seul vrai modèle qui peut fonctionner a tord.

• License (OSI bien entendu), copyright et gouvernance sont trois axes différents mais complémentaires..

• N’en déplaise à certains, la méritocratie à la Apache n’est pas le seul moyen de faire du Libre (MySQL, JBoss, etc…).

• Qu’un contrat de service rajoute des fonctionnalités avancées et un accès à des patches ne me parait pas choquant (reste à définir “avancées”).

• Que le fix qui a servi à faire le patch ne soit pas immédiatement intégré dans la projet (trunk) est discutable.

• Que l’on rende des fonctionnalités existantes payantes est plus condamnable.

Enfin plus précisément sur la cas Spring, je ne peux que conseiller JavaEE comme alternative, non pas cette fois-ci pour des raisons techniques, mais bien parce que c’est là la seule façon de ne pas être lié à un fournisseur unique. On a tendance à oublier cette propriété fondamentale de tout standard.

Advertisements

Author: alexismp

Google Developer Relations in Paris.