Livre – Architectures Répartie en Java



Annick Fron a publié le mois dernier (octobre 2007) “Architectures Réparties en Java”.

A l’heure ou certains réalisent le vrai potentiel d’architectures SOAP à base de contrat WSDL (avec ou sans sécurité, fiabilité, transactions), ou d’autres considèrent l’approche REST comme résolument plus simple (avec JAX-RS par exemple) et d’autres encore utilisent IIOP pour faire communiquer un client riche avec un serveur d’application (en utilisant Java Web Start et ACC par exemple), ce livre constitue un panorama rafraichissant des différentes technologies disponibles pour mettre en œuvre des architectures réparties.

On y (re-)découvre la flexibilité et l’élégance de JMS, l’interopérabilité de SOAP, le mode de programmation socket sur lequel presque tout est basé ainsi que les nio (chers à Grizzly) qui apportent au middleware Java la performance qui lui manquait il y a encore peu. Le chapitre sur JMX est également un complément utile à cette panoplie.

Ayant traduit plusieurs livres sur des sujets proches, j’étais particulièrement sensible à l’utilisation de mots français pour des termes souvent non traduits (“pliage” pour “marshalling”, “mandataire” pour “proxy”). Sans faire d’exception culturelle, la plupart sont bien choisis et ne laissent pas d’ambigüité sur leur signification. La référence faite (et traduite) aux “Fallacies of Distributed Computing” et le premier chapitre sont probablement ce qu’il faut retenir de ce livre et quoi qu’il en soit, voici un ouvrage dont l’espérance de vie est largement supérieure à la moyenne.

Author: alexismp

Google Developer Relations in Paris.