Open Source ou renoncement, à vous de juger

En 1995, le projet Chicago (Windows 95) allait mettre tout le monde d’accord.

En 2000, il n’y avait point de salut sans Internet Explorer.

En 2005, Eclipse avait dit la messe.

En 2006, 01net propose un article de Ludovic Arbelet intitulé
Développement : Sun jette l’éponge

Comment peut-on comparer les situations de Borland qui arrête purement et simplement ses outils de développement et celle de Sun qui donne encore plus à la communauté?

L’analyse est tout simplement eronnée et une interprétation étonnante du journaliste (étant donné la longue conversation téléphonique que j’ai eu avec lui) qui ne comprend clairement pas la logique de cette étape par rapport au reste de la stratégie Open Source de Sun. Clairement coté Borland, ce virage Open Source n’a jamais été pris et Eclipse s’est révélé être un miroir au alouettes. Coté Sun/NetBeans, l’innovation continue et le NetBeans Day à San Francisco dans une semaine sera l’occasion de le démontrer. Pas de renoncement en vue.

Sur les chiffres utilisés, ce qu’oublie de dire Ludovic, c’est que la même source d’information (Evans) donne à tous les outils Sun cumulés 31% de parts de marché. Les utilisateurs de ces outils demandent avec insistance de ne pas avoir à utiliser des produits différents selon qu’ils programment en mode RAD, en Swing ou en EJB. C’est pour répondre à cette demande que Sun propose l’Enterprise Pack UML et SOA pour NetBeans et qu’un “Creator Pack” est en cours de développement. Enfin, le taux d’utilisation (plus réaliste qu’un nombre de téléchargements) calculé sur les connexions au centre de mise à jour NetBeans indique un triplement en un an! Ce n’est pas un rebond, c’est une ascension!

Le marché de l’informatique fonctionne sur des cycles et il a horreur des positions dominantes qui freinent l’innovation. Rendez-vous dans un an pour faire le point!

Author: alexismp

Google Developer Relations in Paris.

4 thoughts on “Open Source ou renoncement, à vous de juger”

  1. Je n’utilise pas (encore ?) NetBeans mais j’ai été pour le moins étonné du ton de l’article “Développement : Sun jette l’éponge”. En effet, l’article me semble mal refléter la réalité et ne rend pas service aux lecteurs de 01Net en témoignant, au mieux, d’une mauvaise compréhension des mécanismes de l’open source (i.e. pas de mise en perspective), et au pire, d’un parti-pris étrange pour un journaliste. A moins que ce monsieur ne soit un décliniste blasé et voit tout à travers ce filtre…

  2. Merci Dominique pour ce témoignage.

    Ah, si j’avais eu un blog quand un canard titrait “J2EE vacille” à la sortie de J2EE 1.3!

  3. C’est une alerte Google sur Java qui m’a fait découvrir l’article ! J’ai bien rigolé, il fort ce journaliste ! Bon soit Alexis a lu au journaliste un puzzle de son copain Joshua Blosh et le journaliste a compris que Java c’est trop dur et que Sun jette l’éponge ou il était en conversion avec Mr B.
    lol
    Ps: il est trop petit ce textarea pour écrire du HTML, faudrait penser à intégrer des component AJAX de creator ici ! ou FCKEditor !

  4. Je partage en tout, ton point de vu. Le journaliste n’a pas l’air d’avoir compris qu’aujourd’hui, ce n’est pas avec un EDI qu’on fait de l’argent mais avec les services qu’il y a autour. L’EDI est l’outil qui fait valoir les technologies. Netbeans devient d’année en année (surtout 2005) une très belle vitrine pour SUN.

Comments are closed.