Ou sont les API Web et les “mashups” francais?

La démonstration du GeoPortail à venir de l’IGN est impressionante (résolution, 3D, etc…). Par contre coté services proposé, l’IGN semble vouloir choisir ses partenaires et surtout ses clients. Il n’y a pas d’API publique pour les développeurs (comme c’est le cas pour Google Earth). L’intérêt d’une telle API c’est de pouvoir construire une communauté de développeurs qui auront toujours plus d’idées et de ressources qu’une seule société. En particulier, ils pourront assembler des services pour créer ce que les américains appellent des “Mashups“.

Que fait ViaMichelin? Que fait la SACEM? Que fait Météo France? Que fait le ministère de l’équipement? Que fait France Telecom? Que fait la FNAC? Que fait la SNCF? Que font les opérateurs de téléphonie? Que font les banques?

Quand on possède des données qui ont autant de valeur que celles de ces sociétés, il faut les valoriser avec les technos du web et les rendre consommables au plus grand nombre. Volume always win!

Une traduction pour “mashup”?

Author: alexismp

Google Developer Relations in Paris.

3 thoughts on “Ou sont les API Web et les “mashups” francais?”

  1. On se croirait sur le blog de Jean-Michel Billaut …
    Ceci dit, la démarche française n’est clairement pas la démarche US.
    Je me souviens très bien, par exemple, avoir entendu un responsable de MétéoFrance déclarer à la télé que les images satellite, produites grâce aux satellites nationaux, étaient revendues et sûrement pas rendues disponibles au grand public qui “n’y comprendrait rien”. C’est ça la culture française, chacun à sa place et les vaches seront hélas bien gardées.

Comments are closed.