Mon contrat de vente de 1987 SVP!

Qu’il s’agisse de bureautique ou plus généralement de documents, la durée de vie de telles données est largement supérieure à la durée de vie d’un logiciel (surtout dans le cas de documents légaux).

On est aujourd’hui dans une situation ou une donnée doit venir avec son logiciel, seul capable de l’exploiter. Pas tenable.

L’important c’est donc le format de représentation des données. Il doit être ouvert et libre sans propriété intellectuelle associée.

Certains parleront de l’importance de formats spécialisés (pour une société par exemple). Malheureusement, SGML est là pour rappeller que ce n’est pas un business viable (trop d’efforts sur le format et les outils associés et aucun survivant).

Et puisque personne ne veut sérieusement retourner à SGML, ceux qui ont compris qu’ils ne doivent pas se payer le luxe de rester avec ce qu’ils ont étudieront Open Document, format d’origine OpenOffice désormais standardisé (principalement à la demande de la commission Européenne).

Le débat n’est pas sur le logiciel, mais bien sur le format. L’état de Massachusetts l’a compris. Et maintenant, en avant vers l’ISO!

Author: alexismp

Google Developer Relations in Paris.