L’épisode Glassfish


Puisque Didier a raté l’épisode GlassFish, voici un résumé:

Sun Application Server Platform Edition est désormais en Open Source. La licence, approuvée par l’OSI est la CDDL, la même que pour OpenSolaris. Il s’agit d’un dérivé de la licence Mozilla.

Le nom de code est donc “GlassFish” et le site est http://glassfish.dev.java.net/. On y trouve le produit, le CVS, la gestion des bugs et des instructions sur la reconstruction de GlassFish (utilisation sur Mac OS X décrite ici).

Parmi les nouveautés, un nouveau frontal “Grizzly” (réécriture listener HTTP en nio, performances supérieures au code natif…) et puisque Oracle a annoncé contribuer la partie persistance d’EJB 3.0 de l’implémentation de référence, on peut dire qu’il y aura du TopLink dans GlassFish.

Quelques démos:

Web Services Java EE 5 avec Glassfish et vi!

Annotations EJB 3 dans NetBeans et GlassFish

Editeur de texte comme outil de mapping O/R pour EJB 3 et Glassfish

Le tout est disponible aujourd’hui (sauf la partie persistance) sur http://glassfish.dev.java.net (weekly builds) et sera finalisé avec la spécification Java EE 5 au premier trimestre 2006 (Early Access en fin d’année 2005).

Advertisements

Author: alexismp

Google Developer Relations in Paris.

3 thoughts on “L’épisode Glassfish”

  1. De quelle taille est l’équipe dédiée au projet ?
    Cette mise en Open Source étant faite, Sun va-t-il continuer d’intervenir de manière active sur ce projet ?
    Les forums et autres sont-ils actifs ?
    Aviez vous utilisé auparavant l’AppServeur de Sun ?
    Si oui, retour d’expérience ?
    Avez vous utilisé GlassFish ?

  2. Ce n’est pas la politique de Sun de donner des informations precises sur la taille des equipes (sauf si c’est un VP qui fait la declaration…). Je peux tout de meme dire que nous sommes plus d’une centaine d’ingenieurs repartis entre les US, l’Europe et l’Inde. En plus de cela, il y a les docs, et CTS.
    Sun va continuer a intervenir de maniere tres active, l’Open Source en general a beaucoup plus de succes lorsqu’une compagnie commerciale investie la majeur partie des ressources du projet.
    Les forums deviennent de plus en plus actifs, une communaute est en train de naitre, c’est passionant a observer.
    les deux dernieres questions ne peuvent s’adresser a moi… Etant l’architecte Glassfish, il est bien evident que je l’utilise !
    Jerome

  3. Pour les non-initiés, CTS = Compatibility Test Suite.

    On peut rajouter que chez Sun, il y a les ingénieurs du projet GlassFish, les personnes qui s’occupent des API (au JCP), les ingénieurs coté outils de développement, l’équipe BluePrints et tous ceux qui utilisent le serveur d’application comme moteur de leur produit (Portal Server, Identity Manager, N1 SPS, SeeBeyond, etc…)

    Le forum Glassfish est ici

Comments are closed.